Le prix
photo

Quatre Prix Photos du salon international La Quatrième Image sont décernés chaque année par un jury de personnalités du monde de la Photographie. Le travail des gagnants est présenté pendant le salon La Quatrième Image à Paris, la production de leur exposition étant prise en charge par l’organisation du salon.

Le 1er prix: résidence photo de 3 mois avec une bourse de 1 300 euros par mois, à la Cité des Arts de Paris, et exposition au salon.
2e prix: 3 000 euros et exposition au salon,
3e prix: 1 000 euros et exposition au salon,
4e prix: exposition au salon.

La remise officielle des prix a lieu au cours d'une cérémonie, en présence de conseiller à la Mairie de Paris et de personnalités parmi lesquelles le Directeur de la Maison Européenne de la Photographie, de collectionneurs et de représentants de la Presse spécialisée ou grand public.

Les lauréats figurent dans une section dédiée du catalogue officiel du Salon, et une communication spécifique est organisée autour des Prix.

2e Prix

Maria PLESHKOVA


1 /

Maria PLESHKOVA

Days of war : a pillow book

Days of war : a pillow book est un journal sur l'attente. Le projet s'appuie sur l'expérience personnelle de la photographe. L'homme qu'elle aimait, qui est journaliste, est allé en Lybie pour couvrir la guerre. Incapable de le rejoindre, elle est restée dans sa ville natale. Elle lisait alors les articles et suivait quotidiennement les nouvelles de Lybie. Elle a finalement été plongée dans ces événements si profondément, qu'il lui a semblé être partie aussi. A la fois désespérée et angoissée, elle a commencé ce projet, qui est devenu son journal intime et sa thérapie.Dans ce projet, chaque photo est suivie d'un texte. Ce dernier raconte ce qu'il s'est passé en Lybie un jour donné. Les photos, quant à elles, montrent ce qui se passait pour la photographe ce même jour. Le texte est délibérément très formel, comme les grands titres d'un journal. C'est une sorte de chronologie de la guerre civile libyenne. A l'inverse, les photographies sont toutes très personnelles et racontent l'intimité de la photographe.

Pour aller plus loin